Contenu du communiqué

Montréal, le 6 septembre 2005

Le pétrole de crise en crise

Il apparaît évident que nos sources d’approvisionnement en pétrole sont de plus en plus précaires; le moindre problème dans la production mondiale fait augmenter le prix du brut. L’ouragan Katrina, qui a dévasté le sud des Etats-Unis, a projeté le prix du pétrole à des prix record. Même que le 2 septembre dernier, le prix de l’essence régulière a atteint 1,47$ à maints endroits au Québec.

Les automobilistes sont durement affectés par la situation. De plus, l’économie du Québec s’en ressentira forcément. Rappelons que le Québec importe plus de 150 millions de barils annuellement. Si on ne réagi pas promptement, ce sera bientôt 15 milliards US qui quitteront le Québec lorsque le prix du brut sera à 100 $.

La solution « métro »

Face à une telle flambée des prix, Transport 2000 Québec et Option Transport Durable demandent au gouvernement du Québec et à la ville de Montréal de bonifier les alternatives offertes aux automobilistes et d’augmenter dès la semaine prochaine le service du métro. Puisque le métro a la plus grande capacité d’augmentation de service à faible coût (il fonctionne à l’électricité produite au Québec à prix stable), nous demandons aux autorités de rétablir le niveau de service qui était offert en 1994. En cette période de hausse des prix de l’essence, cette augmentation du service sera un message clair que la STM est prête à accueillir les nouveaux usagers qui souhaitent délaisser leur voiture.

Rappelons que, depuis 1994, les voitures de métro de Montréal et les autobus parcourent 11 % moins de kilomètres par année. La conséquence de ces coupures de service est que les délais d’attente ont considérablement augmentés pour les usagers. Ainsi, pour l’ensemble des lignes du métro, avant 6 h 20 le matin, les délais entre deux rames de métro sont de 10 minutes; de 10 h à 15 h, c’est 7 à 10 minutes; après 23 h, les délais d’attente vont jusqu’à 12 minutes. Par conséquent, l’utilisateur malchanceux qui fait une correspondance entre 2 lignes de métro tard le soir peut attendre sur les quais jusqu’à 24 minutes. On comprend ainsi pourquoi de nombreux Montréalais ont délaissé la STM. En 1993 en pointe le matin, ils utilisaient la STM à 36 % alors qu’en 2003, ce chiffre n’était que de 32 %, soit 10 % de perte de clientèle en 10 ans.

Grâce à une augmentation du service de métro, les Montréalais et de nombreux banlieusards se dirigeant vers le centre-ville pourront avoir une alternative efficace et plus économique que leur automobile. Nous espérons qu’avec une bonification de 11 % du service du métro, la part du marché du transport collectif pour les Montréalais atteindra le niveau de 1993 et ira chercher nombre d’automobilistes se dirigeants vers le centre-ville.

Des solutions durables

Aussi, pour faire face à l’incertitude des prix des carburants, nous demandons au gouvernement du Québec de prendre exemple sur la ville d’Ottawa et sur le gouvernement de l’Ontario et de lancer immédiatement des projets de Tramways électriques à Montréal et Québec. Le Québec aura ainsi une plus grande autonomie énergétique pour le transport des personnes et dépendra moins du pétrole dont personne ne peu plus garantir l’approvisionnement à long terme. Aussi, le gouvernement doit autoriser au plus tôt le remplacement des voitures de métro qui sont les plus anciennes du continent. De plus, un programme massif d’achat d’autobus est aussi nécessaire pour accueillir les dizaines de milliers d’automobilistes qui ne souhaiteront pas payer 1,50 $ le litre d’essence. Ces interventions du gouvernement auront le triple avantage de stimuler l’économie du Québec, d’offrir des alternatives aux automobilistes et de nous rapprocher des objectifs du Protocole de Kyoto.

Le gouvernement du Québec doit agir promptement et ne pas attendre que le prix du litre d’essence atteigne un niveau intolérable pour notre économie. La seule solution durable est d’investir dans le métro, les nouveaux tramways et les autobus, tous fabriqués au Québec.

-- 30 --

À propos de Transport 2000 Québec

Transport 2000 a pour mandat de représenter les intérêts des usagers des transports collectifs et de promouvoir l’intégration des modes de transport au Québec.

Normand Parisien Transport 2000 Québec 514-932-8008

Option transport durable en bref

Option Transport Durable est une ONG québécoise fondée pour faire la promotion des transports écologiques et collectifs. Il gère un site Internet fréquenté par environ 5000 personnes mensuellement www.transportdurable.qc.ca

Réjean Benoit Directeur de Option Transport Durable 514-655-6582

Champ d'intervention