Circuit Vert - Taxibus urbain

Suite à une étude de transport collectif et adapté réalisé sur le territoire de la MRC Domaine-du Roy, la nouvelle équipe de travail d'Accès Transport a procédé à une analyse et à l'élaboration de différents plans d'action ayant tous des coûts et des bienfaits différents. C’est ainsi que le Circuit vert, un service de taxibus urbain, a vu le jour. Ce service de taxibus réalise les liaisons sur réservation à l’intérieur des deux milieux urbains, soit Roberval et Saint-Félicien. Très simplement, l’usager doit s’inscrire aux coûts de cinq dollars et chaque déplacement lui coûte 3$. Pour bénéficier des services, l’usager doit appeler au moins une heure à l’avance et une répartitrice accompagnera le client en lui faisant sa réservation. Suite à la réservation, l’usager doit uniquement se présenter à la borne d’embarquement cinq minutes avant le passage planifié. De plus, l’usager peut consulter la carte interactive ou un dépliant pour voir où se situent les bornes de chaque ville. 

Accès transport Domaine-du-Roy

 

 

Registre des taxis

Le Registre des taxis est une plateforme qui recueille en temps réel des données sur l’emplacement et la disponibilité de tous les taxis en service. Sans changer les modèles d’affaires actuels, il permet de dresser un portrait global de l’offre et la demande. Ceci est l’étape indispensable à l’intégration des services de transport par taxi aux solutions de mobilité intégrée tel que Chrono, Céleste ou Google Maps. Le Registre nous permettra de connaître les heures de pointe, les endroits, les heures et les jours où le service n’est pas suffisant et à l’inverse, ceux où il y a surchauffe. Les données ainsi fournies par le Registre sur les habitudes de déplacement des usagers, en plus de favoriser l’émergence de nouveaux services, faciliteront la prise de décision des administrations publiques en matière de gestion de la mobilité.

Bureau de taxi de Montréal

 

 

Avis sur la mobilité des jeunes montréalais.es de 17 à 30 ans.

Le Conseil jeunesse de Montréal a rédigé un avis sur la mobilité durable montréalaise dans le but de démontrer une perspective jeunesse. La mobilité des jeunes montréalais.es se définit par des pratiques intermodales et multimodales dont les conditions demeurent peu adaptées aux besoins des usager.es, notamment dans les quartiers plus excentrés. Si la jeunesse constitue un groupe hétérogène vivant des situations professionnelles et personnelles très variées, le fait même d’appartenir à cette tranche d’âge représente un défi d’émancipation et d’intégration économique et sociale. Pour cette raison, la mobilité joue un rôle déterminant dans la capacité des jeunes à affirmer leur émancipation et à définir les caractéristiques uniques qui définissent cette tranche d’âge. L'avis présente 16 recommandations permettant non seulement de mieux répondre aux besoins des jeunes montréalais.es de 17 à 30 ans, mais d’assurer la pérennisation de leurs pratiques en vue d’une mobilité durable.

Conseil jeunesse de Montréal 

 

 

navette EXPRESS

Le projet de navettes EXPRESS fait suite à une demande croissante de la population pour une offre de transport régulier reliant les communautés rurales de la MRC de Maskinongé vers Trois-Rivières et vice versa. Depuis 2018, deux lignes de navettes nommées l’EXPRESS offrent un nouveau service de transport régulier et ce, 3 fois par jour 5 jours semaine, vers le CÉGEP de Trois-Rivières, tout en permettant à l’usager de s'arrêter au passage au centre hospitalier régional, à l'Université du Québec à Trois-Rivières et au Collège Laflèche. De plus, des espaces multimodaux ont été implantés pour faciliter le transfert modal entre l’auto solo et les différentes opportunités de mobilité durable. Elles comprennent des stationnements incitatifs et des abribus avec banc. De plus, les navettes sont équipées de supports à vélo pouvant autant servir aux usagers locaux qu’aux cyclotouristes de passage. 

Corporation de Transports collectifs de la MRC de Maskinongé

 

 

Nouvelle plateforme transactionnelle

Au printemps 2018, la CTRP entreprend la mise en place d’une solution de paiement innovante et qui facilite le péage pour ses usagers dispersés sur un territoire régional. Cette plateforme est aussi un moyen de communication sur l’état des services et permet la localisation des véhicules pour les usagers. L’offre 100% connectée et 100% numérique porte sur la mise à disposition des services aux usagers afin de faciliter leur mobilité au quotidien, incluant une boutique en ligne, de l’information aux  voyageurs et le suivi en temps réel des autobus. La nouvelle billettique permet désormais la vente de titres sur cartes électroniques sans contact.

Corporation de transport régional de Portneuf 

 

 

GIDS (transport aérien par câbles et sur route sur le Mont-Royal)

Le projet vise à créer un lien direct entre deux bassins d’attraction importants, soit le secteur Centre-ville et l’oratoire St-Joseph. Nécessitant un choix technologique le moins invasif possible, la technologie téléphérique a été considérée puisqu’elle est de plus en plus utilisée de par le monde dans des sites où le respect de leur intégrité est fondamental. GIDS s'intègre au réseau de transport en commun déjà existant. Il relie différents points touristiques intéressants de la Ville; il peut se déployer en plusieurs phases sur tout le territoire; il est accessible à tous les types d'utilisateurs; il offre une expérience voyage très originale pour les passagers, tout en étant très efficace, rapide et sécuritaire; il améliore la qualité de vie des citoyens en les invitant à permuter des véhicules individuels vers le transport en commun sans dommage pour les générations futures et a un faible impact (environnemental et visuel) sur un site d'une grande valeur symbolique, patrimoniale et environnementale qu'est le Mont-Royal.  

École de Design

 

 

Serpentine 2025

Développé à partir des années 1980 en Suisse, le système Serpentine est un réseau de véhicules électriques qui se déplacent sans conducteur sur un trajet choisi par l’usager. Le redesign de ce véhicule devrait offrir, pour 2025, un nouveau système de transport en commun de proximité, autonome, personnalisé et personnalisable fonctionnant à l'aide d'une énergie propre pour la Ville de Montréal, et qui agira en complémentarité avec les autres services en commun et partagera adéquatement son espace. Le mandat consistait à analyser de façon globale l'usage du produit et du système afférent, afin de développer une proposition viable et novatrice, démontrant la pertinence de ce type de système pour la Ville de Montréal en 2025. 

École de design

 

 

« Exo duo » : tirer parti des synergies du réseau au bénéfice des clients

Avec la mise en place du service « exo duo : deux modes de transport, plus de fréquence », exo pose un geste concret afin d’améliorer la mobilité de ses clients. Le concept : proposer plus d’options et de latitude aux utilisateurs en combinant les modes de transport train et bus dans un même corridor pour plus de fréquence. La ligne de trains exo3 Mont-Saint-Hilaire proposait une bonne fréquence de service en période de pointes, mais plusieurs heures pouvaient séparer les départs en période hors pointes. N’étant pas en mesure d’ajouter des départs sur la ligne puisqu’exo n’est pas propriétaire de la voie ferrée sur laquelle ses trains circulent. En revanche, la ligne d’autobus 300 du secteur Vallée du Richelieu offrait une opportunité intéressante étant donné que son circuit était configuré sur le même axe que la ligne de trains. La solution : Combiner trains et bus sur cet axe, un service baptisé exo duo ! Le service d’autobus bonifié complète bien celui de la ligne de trains pour ces gares. Désormais, les utilisateurs profitent d’un service aux heures dans le corridor et plus de flexibilité dans leurs déplacements quotidiens. 

exo

 

 

L'Express du Nord

Le projet pilote L’Express du Nord s'est précisé afin de desservir 2 pôles touristiques de grand achalandage avec un transport collectif favorisant les séjours d'une ou plusieurs journées dans les Laurentides et de faire profiter tout autant les résidents des Laurentides d'un séjour à Montréal. Un service complémentaire au service régulier de transport interurbain de Galland Laurentides et une excellente alternative au déplacement en automobile. Partant de la gare d'autocars de Montréal pour se rendre jusqu'à Mont-Tremblant, le service en autocar de luxe propose des départs matinaux les fins de semaine, soit du vendredi au dimanche selon un calendrier précis. L'autobus effectue 3 arrêts à Saint-Sauveur et 3 autres à Tremblant, les voyageurs ont le loisir de faire des allers-retours dans la même journée ou pour quelques jours. Les touristes qui visitent Montréal font généralement un déplacement dans les Laurentides, ce service offre la possibilité de voyager rapidement, confortablement et en toute sécurité. 

Galland Laurentides

 

 

Le corridor d'écomobilité

Le corridor d’écomobilité a pour but de rendre le transport en commun plus accessible et mieux adapté aux besoins de la communauté universitaire et de la population du Saguenay. Le corridor d’écomobilité relie les principales zones d’activités socio-économiques de la ville. Les trois partenaires avaient à cœur une valeur commune : offrir à la population de Saguenay des moyens de mobilité collectifs et actifs dans une perspective de développement durable des communautés. Concrètement, cet effort collectif comprend la construction de deux stations multimodales sur le campus, l’implantation de voies réservées aux autobus, l’aménagement d’un stationnement incitatif en amont de la ville, la réfection de certaines portions des voies publiques pour implanter un carrefour giratoire, l'acquisition d’une flotte de vélos électriques en libre-service ainsi que l’acquisition de voitures électriques en libre-service. 

MAGE-UQAC, Société de transport du Saguenay et l’Université du Québec à Chicoutimi

 

 

Nouveau service de transport en commun

Le 17 août 2019, la Municipalité de Boischatel donnait le coup d'envoi de son nouveau service de transport en commun, devenant ainsi la première communauté périphérique de Québec à se doter d’un système de transport en commun avancé offert gratuitement à ses citoyens. Deux véhicules sillonnent les rues de Boischatel à travers quatre parcours qui couvrent l’ensemble du territoire. Les 104 arrêts qui les composent sont répartis de façon à obtenir un temps de marche moyen de 5 à 10 minutes, tout en maintenant un temps de parcours optimal. Pour répondre à tous les styles de vie, les départs se font dès 5 h la semaine et 6 h 50 la fin de semaine, alors que les derniers transports terminent à 22 h 45 tous les jours de la semaine. Des intervalles de 30 minutes en période de pointe et de 60 minutes à tout autre moment assurent des fréquences de passage régulières en plus de favoriser les interconnexions avec les parcours du Réseau de transport de la Capitale (RTC). Afin de faciliter la vie des usagers, la Municipalité a fait l'acquisition de l'application mobile Zenbus qui permet de suivre les autobus en temps réel.

- Municipalité Boischatel 

 

 

 Transport collectif vers les parcs nationaux

Ayant pour but d’offrir un accès à la nature en transport collectif, la NANA a transporté plus de 7000 personnes vers les espaces naturels entourant Montréal. L'idée est venue du contact de l'une des co-fondatrices, Catherine Lefebvre, avec la clientèle touristique lorsqu’elle était préposée dans un centre info-touriste à Montréal. C’est dans le cadre de ce travail qu’elle a pu remarquer l'engouement des touristes pour les parcs nationaux, mais parallèlement elle put constater la difficulté pour s’y rendre si nous ne disposions pas d’une voiture. Ce petit projet devient rapidement un succès auprès des touristes et des Montréalais qui profitaient de ce service. C’est ainsi que l’expansion de la NANA fût demandée autant des acteurs du milieu que des clients. 

Navette nature

 

 

Système Contact+

Contact+ est un service d’appel téléphonique automatisé pratique et gratuit offert aux clients du transport adapté du RTL. Appelé la veille de leur déplacement, l’appel sert à rappeler les usagers de leurs déplacements à venir et permet d’annuler un déplacement. Le jour même du transport, le client peut aussi être avisé par un appel de système automatisé Contact+ de tout changement apporté au déplacement. L’objectif du projet est d’améliorer le service à la clientèle, le contrôle et le suivi des coûts, la ponctualité des transports et les processus de travail avec les partenaires, tout en assurant une optimisation des ressources matérielles et financières. Le RTL a été le premier réseau de transport au Québec à avoir l’appel de masse et de confirmation. 

Réseau de transport de Longueuil (RTL)

 

 

 Stationnement Montarville

Le Réseau de transport de Longueuil (RTL) et la Ville de Boucherville ont aménagé en juin 2019 un deuxième stationnement incitatif sur le boulevard de Montarville. Cet équipement a été conçu en fonction des critères d'un stationnement écoresponsable, tel que défini par le Conseil Régional Environnement Montréal (CRE-Montréal), et selon les meilleures pratiques de gestion optimale des eaux du ministère de l'Environnement et Lutte contre les changements climatiques (MELCC). Ainsi, la surface nivelée permet l’écoulement de l’eau vers des fosses aménagées (îlots centraux) qui agissent comme un filtre naturel. L’utilisation de pavé uni perméable et alvéolé favorise l’infiltration des eaux pluviales dans le sol et contribue au verdissement. Un bassin de rétention d’une capacité de 600 m³ a également été installé pour retenir les eaux lors d’épisodes de fortes précipitations. Cette gestion rigoureuse permet de réduire de 80 % le rejet en eaux pluviales dans les égouts. Des bassins de biorétention souterrains ont été intégrés en périphérie des fosses de plantation pour assurer le déploiement racinaire des arbres afin qu’ils développent leur plein potentiel. Le stationnement de 231 places a deux cases pour les véhicules électriques avec bornes de recharge, quatre cases sont réservées pour les personnes à mobilité réduite et huit cases pour les motocyclettes. 

Réseau de transport de Longueuil (RTL)

 

 

Paiement sans contact à bord des autobus

La technologie choisie est un terminal de paiement sans contact, qui permet une transaction instantanée en tapant simplement sa carte. Ce projet permet d'offrir une plus grande flexibilité de paiement en ajoutant une option de plus. C’est un changement essentiel pour une industrie qui doit faciliter l’accès au transport collectif pour sa clientèle occasionnelle. La perception que le processus d’achat de titres est compliqué est le principal frein à prendre l’autobus pour un utilisateur occasionnel (combien ça coûte? Où dois-je aller pour acheter mon billet? etc.). De surcroît, le paiement sans contact par carte de crédit est une tendance lourde dans l’industrie du transport collectif partout dans le monde. Plusieurs, si ce ne sont pas toutes (les), sociétés de transport considèrent des solutions similaires. C'est une solution simple, pratique, sécuritaire et spontanée de prendre le bus, sans action préalable nécessaire. Dans un contexte métropolitain où l'achat du bon titre pour le bon transport est particulièrement complexe, cette option sans soucis permet une meilleure fluidité des voyageurs en provenance d’un autre mode de transport ou qui n’ont pas l’habitude de prendre l’autobus.

Société de transport de Laval (STL)

 

 

Mouvement orange

Le 26 août 2019, la STM mettait en service le Mouvement orange qui comprend un ensemble de mesures pour soulager la ligne orange du métro de Montréal. Cette initiative vise à améliorer le service de transport collectif à Montréal dans le secteur le plus achalandé du réseau du métro, en offrant des alternatives efficaces et rapides pour se rendre au centre-ville.Les principales mesures proposent de nouveaux services de bus dont la création d’une nouvelle ligne de bus qui mène directement au centre-ville, l’implantation de voie réservée continue pour bus et taxis et la bonification de service. Le service est également amélioré du côté du métro avec l’ajout de deux trains AZUR au départ de la station Henri-Bourassa. Dorénavant, 38 départs sont effectués sur la ligne orange, soit 9 à partir de la station Henri-Bourassa et les autres à partir des terminus Montmorency et Côte-Vertu. Enfin, trois trains AZUR sont positionnés en renfort aux stations Lionel-Groulx, Berri et Crémazie afin de pallier les situations d’interruption de service qui pourraient survenir durant les heures de pointe.

Société de transport de Montréal (STM)

 

 

ÉCHO

Lancé le 1er janvier 2018, l’ÉCHO est un programme de tarification sociale qui a pour objectif principal de rendre le transport en commun accessible aux personnes plus vulnérables financièrement. Le programme offre donc des tarifs réduits aux résidents de Gatineau dont le revenu annuel se situe sous le seuil de faible revenu. Plus précisément, le tarif  ÉCHO est l’équivalent du tarif étudiant de la STO, soit de 64 $ pour un abonnement mensuel et de 2,60 $ par passage.  De plus, l’ÉCHO est un titre de transport qui donne accès à la fois au réseau de la STO et à celui d'OC Transpo à Ottawa. Enfin, cette tarification est valide autant pour le transport régulier que pour le transport adapté.Au total, 1 856 personnes ont été admises au programme en 2018. Parmi les clients ÉCHO qui étaient déjà des utilisateurs des services de la STO avant l'instauration du programme, on note une augmentation de 32% des déplacements, comparativement à 2017. 

Société de transport de l’Outaouais (STO)

 

 

Employeur en mouvement

En 2018, le Strøm spa nordique Vieux-Québec a pris part à l’initiative Employeur en mouvement, un projet pilote permettant de bénéficier d’un accompagnement personnalisé afin de mettre en place de nouvelles mesures en matière de transport durable. À l’été 2019, le Strøm spa nordique Vieux-Québec a mis en place un programme de récompenses pour les utilisateurs de transports actifs du 2 juin au 15 septembre. Ce programme encourage les employés à se déplacer, par exemple, à pied ou à vélo pour se rendre au travail. Les récompenses sont remises à l’atteinte des objectifs. Ces objectifs sont déterminés en fonction de la distance du spa au domicile de l’employé. Pour les utilisateurs de la marche à pied, la distance doit se multiplier par 2,5 fois alors que ceux qui utilisent le vélo doivent être multipliée par 4,5 fois. L’objectif, ou la distance, est hebdomadaire. Le suivi est effectué via l’application Stava. À chaque 3 semaines, l’employé ayant atteint tous ces objectifs se mérite une récompense. 

Le strøm spa nordique Vieux-Québec

 

 

 Programme incitatif de transport en commun pour le personnel

Parmi les 80 actions de la Stratégie de mobilité durable 2018-2022, la première qui a été priorisée est la mise en place d'un programme d’accès au transport en commun pour le personnel. Cette action d’envergure, en vigueur depuis le 1er janvier 2019, donne des incitatifs financiers identiques aux employés des trois campus en fonction des possibilités qu’offrent les divers réseaux de transports. Ainsi, peu importe le campus, la contribution de l’UdeS pour encourager un employé à temps plein à adopter les transports en commun est de l’ordre de 50 $ par mois. Cette nouvelle contribution de l’employeur, combinée au rabais octroyé par la STS, permettra d’offrir un titre mensuel d’abonnement au transport en commun à seulement 16 $ pour l’ensemble des employés à temps plein de Sherbrooke. Plusieurs autres avantages s’offrent aux employés, dont la possibilité de se procurer une vignette de stationnement journalier chaque mois d’abonnement pour faire face aux événements familiaux et personnels. Aussi, il est possible de s’inscrire au scénario ACTIF (6 mois d’autobus et 6 mois de transport actif) qui permettra aux usagers de se prévaloir, à chaque mois de transport actif, de deux titres d’autobus par mois pour des besoins personnels. 

Université de Sherbrooke

 

 

Gratuité du transport en commun

Le 1er mai 2019, la Ville de Mont-Tremblant a annoncé que le transport en commun sera gratuit pour tous en tout temps dès le 21 juin de la même année. La ville a également annoncé qu’elle bonifie l’offre de son transport. En effet, le Conseil a décidé de mettre en fonction un deuxième autobus à l’année plutôt qu’uniquement en période de pointe (été et hiver), ce qui augmentera la fréquence des passages et réduira donc le temps d’attente des usagers. De plus, des arrêts d’autobus seront progressivement ajoutés à court terme au circuit afin de répondre aux besoins générés par le développement du territoire. La Ville a également augmenté de près de 300 % le nombre de correspondances entre son service de transport en commun et celui du Service de transport intermunicipal des Laurentides (TACL), sans oublier la réduction du temps d’attente pour la correspondance avec le Transport interurbain (Montréal et Mont-Laurier).

Ville de Mont-Tremblant 

 

 

Programme Mobilité partagée Saint-Julie

Le programme Mobilité partagée Sainte-Julie vise à réduire les émissions collectives de gaz à effets de serre (GES) en favorisant l’adoption de nouveaux comportements de déplacement au niveau local. Concrètement, une flotte de différents véhicules municipaux est mise à la disposition des citoyens julievillois, moyennant une contribution modique, en dehors des heures d'utilisation de ces véhicules par les employés municipaux, autrement dit en soirée les jours de semaine (de 17h à 21h) et durant les fins de semaine (8h à 20h). Composé de deux vélos à assistance électrique, deux trottinettes électriques, d’une voiture électrique et d’une camionnette à essence, les employés ou les citoyens peuvent réserver un véhicule pour tous leurs besoins en mobilité. 

Ville de Sainte-Julie

Champ d'intervention