Québec, 31 janvier 2022

Le 26 janvier dernier, j’ai été élu président de Trajectoire Québec. C’est avec enthousiasme que j’entreprends ce nouveau défi.

Je tiens d’abord à saluer l’énorme travail réalisé par notre président sortant, François Pepin. Je siège sur le conseil d’administration à titre de vice-président depuis 2014, année où François a commencé son mandat à la présidence. J’ai donc été à même de constater qu’il a toujours placé l’organisation au-dessus de lui et n’a pas compté les heures pour la faire gagner en crédibilité.

Sous sa gouverne, l’organisation a changé de nom, s’est reconnectée sur les besoins des utilisatrices et utilisateurs qu’elle défend, et a su recruter une équipe d’employées et d’administratrices et administrateurs chevronnés. Bravo pour tout ce chemin parcouru! Nous avons dorénavant une organisation reconnue dont les bases sont solides.

Partant de là, l’organisation doit continuer à augmenter son rayonnement. Les besoins sont très grands au Québec et ce, autant dans les petites que les grandes municipalités. Trajectoire Québec doit être la voix des personnes utilisatrices des services de transports collectifs où qu’elles se trouvent. Étant résident de la Ville de Québec et occupant le poste de directeur général d’Accès transports viables, une organisation de défense des droits et de promotion de la mobilité durable, j’ai la certitude que Trajectoire Québec est le bon acteur pour jouer ce rôle.

Trajectoire Québec a aussi un rôle déterminant à jouer dans l’éducation, la sensibilisation et la mobilisation de la population et des décideurs quant à l’importance des transports collectifs au Québec. En cette ère où les changements climatiques sont maintenant une réalité et considérant que les transports et l’aménagement du territoire contribuent pour beaucoup dans notre bilan carbone, les transports collectifs représentent une solution de premier ordre et nous devrons le marteler.

Finalement, Trajectoire Québec a un noyau d’employées solide, des finances en ordre et une saine vie démocratique. Ce sont là des acquis que nous ne devons pas perdre et sur lesquels nous devrons nous appuyer pour poursuivre notre mission.

Au plaisir de vous croiser prochainement!

Etienne Grandmont Président Trajectoire Québec

Champ d'intervention