Contenu du communiqué

Montréal, le 31 janvier 2005

L’association Transport 2000 Québec a finalement déterminé sa cuvée pour les prix orange et citron 2004.

Prix orange

Lors d’une séance extraordinaire de son conseil d’administration tenue samedi à Montréal, l’organisme a d’abord tenu à réserver son orange à monsieur Bruno-Marie Béchard, recteur de l’Université de Sherbrooke, pour ses politiques en matière de développement durable et de transport.  En effet, la gratuité du transport en commun offerte désormais aux étudiants du campus de l’Université a permis non seulement d’accroître la fréquentation du réseau de transport collectif de la STS mais aura également eu pour effet de réduire les déplacements automobiles sur le campus, sans qu’il n’en coûte rien aux autres usagers ni aux contribuables de Sherbrooke.  Il s’agit pour le Québec d’une initiative sans précédent.

Mention favorable

Ensuite, Transport 2000 veut souligner par une mention favorable le travail de monsieur Robert Libman – membre sortant du comité exécutif de la Ville de Montréal – pour l’élaboration et le suivi efficace d’un plan d’urbanisme qui risque d’avoir des incidences positives sur les transports et la qualité de vie dans la Métropole, si on en fait un suivi approprié.  C’est d’autant plus remarquable que cet exercice devait d’ailleurs intégrer les plans locaux de 28 anciennes villes de l’île de Montréal.

Prix citron

Maintenant, le prix citron est attribué à la firme Auto Prix, dont une publicité se retrouve en ce début d’année sur les abribus du réseau de transport en commun : « Arrêtez de faire le trottoir ». Ce message a été jugé extrêmement méprisant à la fois pour les nombreux usagers du transport collectif et piétons qui ont «l’occasion» de voir cette publicité. Devant une offre limitée du transport public, ceux-ci sont clairement incités à se tourner vers l’automobile, laquelle offre certes davantage de flexibilité aux consommateurs, en faisant abstraction du cortège de nuisances et des coûts publics et privés que ce choix comporte. On s’interroge d’ailleurs sur l’approbation de cette publicité par les sociétés de transport responsables qui en tirent les recettes.

Mention dévaforable

Enfin, une mention défavorable est destinée au ministre des Finances du Québec, qui a aboli antérieurement un crédit de taxe pour les abonnements mensuels de transport en commun urbain réservé aux usagers et qui n’a pas cru bon de le rétablir dans son budget 2004-2005.  En plus d’être peu coûteuse en terme de manque à gagner pour les finances publiques, cette mesure serait parfaitement progressive pour les contribuables et ne se compare en rien aux crédits d’impôt aux entreprises tant décriés par le Ministre.

-- 30 --

À propos de Transport 2000 Québec

Transport 2000 a pour mandat de représenter les intérêts des usagers des transports collectifs et de promouvoir l’intégration des modes de transport au Québec.

Normand Parisien Transport 2000 Québec 514-932-8008