Contenu du communiqué

Montréal, le 06 juillet 2005

Transport 2000 estime que la voie réservée proposée pour les autobus et taxis devrait se situer au centre de la chaussée et non en rive du boulevard, si l’on veut réellement redonner une meilleure compétitivité au transport collectif à Montréal et dans la Région métropolitaine. En d’autres termes, l’efficacité et la fiabilité des liens par transport en commun reposerait sur un aménagement véritablement prioritaire sur la voie publique; c’est la raison pour laquelle l’organisme milite pour cette option préférentielle au transport en commun et au taxi, ce dernier permettant d’ailleurs un compromis entre l’usage de l’automobile individuelle et l’autobus conventionnel.  De plus, réserver une emprise dès maintenant sur cet axe offrirait l’opportunité d’un mode plus lourd dans l’avenir tel qu’un tramway moderne ou encore une reconversion à l’électricité.

Enfin, Transport 2000 s’inquiète de la convivialité de cette nouvelle infrastructure à l’égard des piétons. L’organisme rappelle également que l’enjeu de la modernisation de la rue Notre-Dame consiste non pas tant à améliorer la fluidité des véhicules motorisés que la mobilité des personnes sur cet axe de transport stratégique, et ce dans un contexte de développement et de croissance économiques.

-- 30 --

À propos de Transport 2000 Québec

Transport 2000 Québec est une association sans but lucratif vouée à la représentation des usagers des transports collectifs et à la promotion de l’intermodalité des moyens de transport. 

Normand Parisien Transport 2000 Québec 514-932-8008

Champ d'intervention