Trousse de mobilisation : que puis-je faire pour améliorer le transport collectif au Québec?

Trajectoire Québec a préparé cette trousse d’outils pour aider les citoyens et les associations qui souhaitent s’impliquer pour l’amélioration des services de transport collectif de leur quartier ou de leur région. Nous avons donc regroupé conseils, astuces et moyens d’action dans un même document afin qu’il soit facile d’y trouver l’information recherchée. Les moyens d’action ne se limitent pas à ce qui est inscrit dans cette trousse, mais nous avons tenté de faire un survol complet de ce que vous pouvez réaliser comme activités. Ce document s’adresse donc autant à un citoyen qui désire faire bouger les choses, qu’à un groupe de citoyens déjà rassemblés en un comité ou à une organisation communautaire. Chose certaine, s’impliquer et se mobiliser sont les premières étapes pour lancer un mouvement et pour que les services de transport collectifs soient bonifiés!

 

N’hésitez pas à contacter notre équipe pour toute question ou information manquante, il nous fera plaisir de vous répondre.

 

*Cette trousse de mobilisation a été créée avant la pandémie de la COVID-19. Certains éléments contenus dans cette trousse s’appliquent donc moins bien au contexte sanitaire. Nous vous invitons à respecter les normes sanitaires dans toutes vos activités de mobilisation.

Je me fais entendre : agir pour améliorer les services actuels de transport en commun

Lorsque vous avez un problème avec votre service, il est essentiel de contacter votre transporteur. Il est responsable d’assurer la qualité de votre service et vous êtes les mieux placés pour exprimer vos besoins. Il se doit donc de vous écouter et de tenir compte de vos commentaires. 

 

Il existe différents moyens de communiquer avec votre transporteur. Vous pouvez le contacter via la section « commentaire » sur son site web, vous pouvez appeler le service à la clientèle ou bien vous pouvez les contacter via les médias sociaux. À noter, s'il s'agit d'un incident en transport, il est important de communiquer très rapidement avec le transporteur et celui-ci vous informera de la suite du processus. 

 

Si vous envoyez votre commentaire par écrit, il se peut que vous deviez attendre jusqu’à trois semaines pour recevoir une réponse. Si vous avez l’opportunité, demandez qu’on fasse un suivi de votre demande dans les 10 jours suivant l'envoi de votre commentaire. Si vous ne recevez pas de réponse après le délai indiqué par votre transporteur, nous vous encourageons fortement à renvoyer votre message en utilisant un autre canal de communication. Vous pouvez nous contacter afin que nous puissions vous accompagner dans le suivi de votre demande.  

 

Si vous connaissez un groupe d’usagers local, n’hésitez pas à leur faire part de votre commentaire! Les témoignages des usagers leur sont essentiels pour qu’ils dressent un portrait des réalités des usagers. 

 

Si votre problème ne se règle pas et que vous jugez que celui-ci est d’intérêt public, contactez vos élus locaux afin de les informer de la situation. Téléchargez la trousse de mobilisation de Trajectoire Québec afin de savoir comment exprimer vos besoins à vos élus locaux!

 

Est-ce que votre problème est vécu par plusieurs usagers? N’hésitez pas à lancer une pétition. Pour en savoir plus sur les étapes à suivre, consultez l’onglet “Quand et comment lancer une pétition pour présenter une amélioration souhaitée en transport collectif et à qui la présenter? ”

Si vous n'êtes pas satisfait de la réponse du transporteur, vous pouvez contacter Trajectoire Québec et son équipe pourra vérifier si d'autres actions sont possibles. Lorsque plusieurs personnes vivent la même situation, Trajectoire Québec peut vous aider à vous regrouper pour déposer une action commune auprès des transporteurs pour que la situation puisse être corrigée.

Lorsque la situation problématique ou l'amélioration souhaitée touche plusieurs utilisateurs actuels ou potentiels, lancer une pétition est une excellente manière d’ajouter du poids à vos demandes. Il est souhaitable d'essayer de monter une pétition et de déposer une demande signée de tous plutôt que de déposer des plaintes ou demandes individuelles afin de faire comprendre aux transporteurs que vous êtes plusieurs à souhaiter cette amélioration.

 

La première étape pour lancer une pétition est de bien connaître l’enjeu et savoir à qui remettre la pétition. Par exemple, si vous réclamez plus de fréquence pour une ligne d’autobus, votre pétition devrait être remise à l’organisme responsable du service. Lorsque vous saurez à qui remettre la pétition, assurez-vous de respecter leurs conditions d'admissibilité. Cette information peut se trouver sur leur site web ou en les contactant directement. 

 

En ce qui a trait au contenu, de façon générale, une pétition doit :

  • Présenter votre projet de manière explicite sans possibilité d’induire en erreur la personne. Cet énoncé doit être pris à l’identique sur toutes les pages de la pétition. 
  • Indiquer le nom d’un porte-parole (ou “pétitionnaire” principal) et les coordonnées pour rejoindre cette personne. 

 

Dans l’optique où vous voulez former un comité citoyen, c’est aussi une bonne manière de rallier les gens et de recruter des membres. 

 

Afin de savoir comment recueillir des signatures et comment soumettre la pétition à son transporteur ou à l'Assemblée nationale, consultez notre trousse de mobilisation

En plus de faire connaître vos besoins à votre transporteur, il est possible d’exprimer votre vision à votre décideur. Logiquement, vous devez contacter d’abord les personnes qui sont directement concernées par la problématique. Ainsi, si vous n’êtes pas satisfait par le service dans votre quartier, adressez-vous d’abord à votre conseiller municipal ou votre maire. Les élus ont chacun leurs champs de compétences. Dans la majorité des cas, les enjeux de transport collectif relèvent du pouvoir municipal. Votre commentaire se doit donc d’être dirigé aux élu-e-s de votre municipalité.

 

Il est possible que l’enjeu soit plus général et moins local. Dans ce cas, vous devriez vous tourner vers votre député provincial. 

 

Il est parfois difficile de s’y retrouver, entre les devoirs et responsabilités des divers paliers gouvernementaux. N’hésitez pas à communiquer avec notre équipe, nous nous ferons un plaisir de vous diriger vers la bonne personne!

Les conseils municipaux, d’arrondissement ou les consultations publiques sont des moments privilégiés pour faire entendre vos revendications, autant comme citoyen individuel qu’en tant que regroupement de citoyens. Vous pouvez interpeller en personne vos élus municipaux et avoir une réponse sur place.

Si vous voulez faire avancer un dossier sur un enjeu qui vous préoccupe, assurez-vous de ne pas manquer une opportunité de le faire. Restez à l’affût des consultations à venir via les infolettres de votre municipalité, surveillez votre journal local et abonnez-vous à notre infolettre, nous y annonçons les consultations publiques à venir relatives au transport collectif partout au Québec.

 

Pour comprendre comment se préparer pour un conseil municipal ou une consultation publique, téléchargez notre trousse de mobilisation.

Lorsque vous écrivez une lettre à votre élu-e :

  • Soyez direct : afin d’écrire une lettre efficace, soyez clair en indiquant quel est l’objet de votre lettre et en étant bref. Assurez-vous de traiter uniquement d’une question par échange. Le premier paragraphe, afin d’aller droit au but, devrait traiter des questions : « Qui? Quoi? Où? et Quand? ».
  • Assurez-vous d’être instructif : afin de développer votre idée, n’hésitez pas à enrichir votre idée en répondant aux questions : « Comment? et Pourquoi? ».
  • Soyez précis : indiquez votre opinion grâce à votre expérience personnelle, celle-ci peut être d’une grande valeur. Appuyez ensuite votre opinion grâce à des faits.
  • Demandez une action et un suivi : demandez à la personne son opinion ou bien sa position sur l'enjeu. Demandez-lui quel est son plan d’action et quelles sont les mesures qu’elle aimerait entreprendre.
  • Demeurez poli : évidemment, comme pour toute forme de communication, vous devriez toujours être poli et courtois dans votre lettre. Portez une attention particulière aux salutations et au titre de votre interlocuteur.
  • Restez disponible : indiquez que vous restez disponible pour répondre à leurs questions. Il se peut qu’après l’envoi de votre lettre, l’élu ou un membre de son équipe veuille discuter avec vous afin de bonifier leur connaissance sur le sujet. N’hésitez pas à partager toutes les informations pour qu’ils comprennent l’enjeu. Rappelons-nous que les élus et leurs équipes doivent faire face à plusieurs enjeux en même temps. De fait, il se peut qu’ils ne soient pas au courant de la situation et votre contribution sera à ce titre grandement appréciée.
  • Faites un suivi de votre lettre : les élus reçoivent de nombreux courriels et appels par jour. Il est donc raisonnable d’attendre jusqu’à deux semaines pour une réponse. Après ce temps, n’hésitez pas à relancer le bureau du député ou du conseiller concerné en appelant ou en écrivant à nouveau.

 

Pour un exemple, consultez la lettre envoyée conjointement par Trajectoire Québec et le CRE Montréal aux conseillers municipaux de l’arrondissement de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles suite au relâchement de la voie réservée Maurice-Duplessis. 

Je me mobilise : m'engager pour le développement des transports collectifs

Un comité citoyen est un groupe de personnes ayant le désir de se regrouper pour agir et améliorer les choses face à un enjeu spécifique. Le comité détermine sa mission et peut représenter les besoins de ses membres auprès des décideurs. Les comités citoyens n'ont pas besoin d'une charte ni d'être incorporés. Ils déterminent leur mission et ils peuvent représenter les besoins des membres de ce comité auprès des transporteurs.

1. Il est plus facile et motivant d'agir ensemble pour demander des améliorations de service qui touchent votre population;

2. Votre requête sera prise au sérieux par les transporteurs et municipalités, si c’est une demande partagée par plusieurs usagers;

3. Vous multipliez vos forces et les collaborations possibles pour plus de représentation, plus d’actions et plus de résultats.

 

Afin de connaître les démarches pour former un comité, consultez notre exemple dans notre trousse de mobilisation.

 

Lors de la première réunion, il est important de :

1. Valider les objectifs du comité pour qu’ils représentent bien les préoccupations des personnes présentes.

2. Choisir les moyens qui vous permettront d’atteindre vos objectifs, tels que ceux énoncés dans les sections suivantes.

3. Attribuer les tâches et les échéances aux membres présents en prenant en compte leurs capacités, leur niveau désiré d’implication et les différentes expertises.

 

Voici un exemple de démarche pour former un comité citoyen. Notez que cette démarche ne correspondra pas à la réalité de tous les comités.

 

Identifier un enjeu de transport

L’enjeu peut rassembler les membres de votre communauté et les motiver à agir. Par exemple, l’enjeu peut être d'encourager ou de décourager un projet local en particulier, revendiquer de meilleurs services, etc. 

 

Organiser la première rencontre

En rassemblant quelques personnes intéressées et motivées, vous y discuterez vos objectifs avec ce comité, votre nom, votre stratégie de recrutement, la date/le lieu de la prochaine rencontre, etc.

 

Mettre en oeuvre votre stratégie de recrutement

(création d’un évènement, groupe ou page Facebook, distribution de pamphlets sur l’existence du comité, invitation de vive voix, etc.). Assurez-vous que les communications incluent la date et le lieu de la prochaine rencontre.

 

Valider vos objectifs et établir un plan d’action

Tenir la réunion en regroupant les instigateurs et les nouveaux membres curieux de s’impliquer. Cette réunion sert à valider vos objectifs et établir un plan d’action. Idéalement, assoyez-vous en cercle et faites un tour de table pour que chacun ait l’occasion de se présenter et expliquer la raison de leur présence et de leur désir de s’impliquer. Assurez-vous que les tours de parole soient équitables tout au long de la rencontre (suivez ce lien pour des techniques d’animation facile à utiliser). Prenez des notes ainsi que les présences, avec les noms des participants et leurs courriels.

Les données suggèrent que les personnes s’informent de plus en plus sur Internet, particulièrement sur les plateformes numériques. Lorsqu’une cause vous préoccupe, ou lorsque vous souhaitez sensibiliser votre réseau sur une problématique, vous pouvez commencer par partager votre opinion sur les médias sociaux, soit Twitter, Facebook ou même Instagram.

 

Il est important d’emprunter un ton rassembleur si votre but est de mobiliser votre communauté. Il est facile d’accumuler des mentions « j’aime » avec des critiques percutantes négatives, mais pour rassembler des gens autour d’une cause, la critique doit être faite dans un esprit constructif et non dans l’attaque. Il faut être conscient du message projeté selon le ton que vous empruntez.

 

Faites preuve de prudence si vous vous exprimez au nom du comité citoyen dont vous êtes membre. Assurez-vous d’adopter un ton qui convient aux membres du comité. Votre stratégie médias sociaux peut d’ailleurs faire partie intégrante de votre plan d’action en tant que comité.

 

Pour en savoir plus sur les différents médias sociaux, leurs caractéristiques et leurs avantages, consultez notre trousse de mobilisation.

Interpeller les médias et y être publié sont de bonnes manières de faire connaître l’enjeu qui vous préoccupe et vous mobilise.

 

Conseils généraux:

  • Choisissez bien votre journal ou journaliste, informez-vous sur les sujets et les angles traités par ce journal (un journal qui traite de transport collectif, qui publie régulièrement des lettres d’opinions, etc.).
  • Si vous avez l’intention d’entrer en contact avec les médias plus d'une fois, nous vous conseillons de rédiger une liste de contacts médias. Cette liste, avec les

 des journalistes, leurs journaux affiliés et idéalement les sujets qu’ils couvrent, vous permettra de sauver du temps lors de votre prochain envoi.

Il est important de se rappeler que les journaux couvrent les nouvelles et non un événement récurrent à saveur publicitaire. Ne sous-estimez pas l’importance de “puncher” avec vos idées.

 

Si vous avez des questions quant au fonctionnement d’envoi de contenu aux médias, vous pouvez les contacter via la page Facebook du journal choisi. Si vous publiez votre lettre, avis ou communiqué sur vos réseaux, vous pouvez identifier les journalistes dans votre publication pour vous assurer qu’ils le voient.

 

Pour savoir comment bien naviguer dans le milieu médiatique et en apprendre davantage sur la rédaction de communiqués de presse, d’avis aux médias et des lettres ouvertes, téléchargez notre trousse de mobilisation.

M’impliquer chez Trajectoire

En collaborant au sein de l’Association, vous pouvez contribuer à améliorer notre compréhension des besoins des utilisateurs des différents réseaux de transport. Votre point de vue est important, vous serez invité à échanger sur les enjeux qui vous intéresse. En tant que membre actif, vous pourrez également participer au sein des comités internes de Trajectoire Québec. Votre contribution est un ingrédient essentiel pour assurer une pleine représentation des citoyens des différentes régions du Québec.

Trajectoire est un organisme qui représente les besoins des citoyens en transport collectif au Québec. Nos membres contribuent à la production des avis, des mémoires, des conférences et autres activités pour permettre aux citoyens de s’exprimer sur les différents aspects des transports collectifs. Nous nous assurons que la voix des utilisateurs des réseaux de transport soit prise en compte par le gouvernement, les transporteurs et les instances décisionnelles.

 

  • Pour les citoyens individuels : Un appui solidaire à Trajectoire Québec pour que les politiques du gouvernement en matière de transport collectif permettent d’améliorer l’offre de service partout au Québec. Une participation aux activités de l’Association et une voix au sein de celle-ci.
  • Pour les comités citoyens : Un support et un appui de Trajectoire Québec pour vous aider à mieux vous faire entendre et assurer un pont entre votre comité et les autorités responsables des services de transport, une participation au sein de l’association en tant que membre. Un milieu pour rencontrer d’autres personnes et membres de comités citoyens, associations qui ont des intérêts similaires aux vôtres.
  • Pour les associations à but non lucratif : Une voix pour votre organisme et vos membres au sein de Trajectoire Québec. Une participation aux tables de concertation et aux activités de l’Association, des échanges sur les divers sujets qui vous intéressent.
  • Pour les corporations : L’adhésion à une organisation qui est la voix citoyenne des transports collectifs au Québec, votre appui au développement durable en mobilité au Québec et une invitation à participer aux diverses activités de l’Association visant à promouvoir les améliorations possibles en transport collectif et son développement pour tous les citoyens : conférences et autres.

Vous souhaitez adhérer ?